Transformez votre boite à chaussure en un vidéoprojecteur

Pour les personnes qui ne savent surtout pas bricoler et qui n’ont pas de vidéoprojecteur chez elles. Vous pouvez en avoir un vous aussi en utilisant les moyens du bord que vous avez à la maison. Ne vous inquiétez pas, aucune compétence n’est requise pour transformer une boite à chaussure en un vidéoprojecteur. Suivez juste les étapes expliquées dans cet article. C’est très facile.

vidéoprojecteur

Certes, il est inhabituel qu’une boite à chaussure aboutisse à un vidéoprojecteur mais on vous garantit que cela est bien faisable sans dépenser un sou.

Ce qu’il vous faut ?

– Une boite à chaussure
– Un smartphone
– Une loupe
– De la peinture noire
– De l’adhésif noir
– Un trombone
– Un cutter
– Un crayon

Comment faire ?

Tout d’abord, il nous faut bien entendu une boite à chaussure. L’on peint l’intérieur de celle-ci tout en noir. Une fois la peinture sèche, insérez une loupe sur l’un des côtés. Pour ne pas déchirer la boite il suffit de tracer un cercle et de le détacher avec un cutter. Ensuite, utilisez l’adhésif pour fixer la loupe dans le cercle qu’on vient de découper.

Maintenant, un creux au dos de la boite sera nécessaire pour que le fil d’alimentation de votre smartphone passe. Puis, placez ce dernier à l’intérieur de la boite. Pour maintenir le téléphone, transformez un trombone en un dock. Et pour une vue de projection précis il suffit d’inverser l’affichage de votre appareil.

Pour terminer, choisissez un emplacement stratégique pour votre dispositif fait maison et faites-vous plaisir avec du pop-corn comme en salle de cinéma.

Amateurs de home-cinéma, vous savez maintenant comment fabriquer facilement en quelques gestes votre propre vidéoprojecteur sans dépenser de l’argent.

Enfin pour les personnes qui ont un vidéoprojecteur, nous vous recommandons lampevideoprojecteur.fr pour échanger la lampe de votre projecteur le cas échéant.

Et pour les écoles, visitez le site tbi-direct.fr pour importer de l’interactivité pédagogique à vos salles de classe. Vous y trouvez des offres de tbi, tni, vidéoprojecteurs interactifs et écrans interactifs tactiles pour tous les budgets.

Autres articles intéressants :
Transformer votre tableau blanc en tableau numérique interactif mobile
Comment puis-je transformer mon tableau interactif en un support de communication

Points blancs sur l’écran de vidéoprojecteur : un problème très fréquent qui nécessite des éclaircissements

Le problème de points blancs sur un écran de vidéoprojecteur est très fréquent. C’est une question qui nécessite quelques éclaircissements : D’où ils viennent vraiment ? Que peut-on faire pour éviter de les avoir sur notre écran de vidéoprojecteur ? À qui doit-on s’adresser si on rencontre un tel problème ? Nous allons essayer de répondre à toutes ces questions dans cet article.

Le problème réside au niveau du vidéoprojecteur

Le problème des points blancs ou tâches blanches qu’on évoque ici ne peut venir que du vidéoprojecteur. L’écran du vidéoprojecteur est seulement utilisé pour l’affichage de l’image projetée. Ce problème est très fréquent même quand il s’agit d’un nouveau vidéoprojecteur.

Parmi les millions de pixels qui constituent l’affichage, il n’y a qu’un point ou quelques points blancs venant de ces pixels, mais une fois qu’on le(s) découvre(nt), il (s) ne parte (ent) plus. Si c’est un nouveau vidéoprojecteur ou que vous bénéficiez encore de votre garantie, demandez à votre fournisseur de le reprendre ou de l’échanger. Seulement, si l’appareil n’est plus sous garantie, il est déconseillé de le mettre tout de suite entre les mains d’un réparateur sans connaître les origines de ces points blancs.

Tâches blanches très visibles au centre en haut

Points blancs : la défaillance du bloc LCD ou les poussières, sont les principales sources du problème

Les vidéoprojecteurs de technologie LCD sont les plus exposés à ce problème de par la complexité du système LCD qu’ils intègrent. Dans ce cas précis, la défaillance du bloc cristaux liquides qui contient les pixels se traduit par une forte luminosité venant de certains pixels. Ces derniers engendrent les points blancs fixes visibles à l’écran vidéoprojecteur.

Pour l’explication, les cristaux liquides sont réunis dans les pixels. C’est à travers eux que passe la lumière blanche après que vous ayez mis le vidéoprojecteur sous tension. Quand les pixels « meurent », ils laissent des points fixes à l’écran et lorsqu’ils deviennent « chauds », ils sortent de la luminosité plus forte que la moyenne et la lumière ne s’éteignent plus complètement. Habituellement, c’est un seul point blanc mais quand cela commence à se multiplier, si vous en avez 5 ou plus, c’est un mauvais signe.

Il existe des applications spéciales à installer sur votre ordinateur pour faire décoller ces pixels mais en général, la multiplication de ces points blancs va rendre le bloc LCD hors-service. Pour les vidéoprojecteurs de technologie DLP, il faut toujours assurer que le filtre soit propre sinon lorsque le problème se présente, il se pourrait aussi que la poussière, faute d’entretien du vidéoprojecteur, ait envahi la puce DLP.

Schéma Intérieur d’un bloc LCD

Le fait d’expliquer le problème de tâches blanches comme un problème provenant de la lampe est jusque-là une explication irréelle parce que la lampe n’a pour rôle que d’apporter la lumière blanche et cela s’arrête là. Les points blancs ne sauraient donc venir de la lampe. Il peut s’agir de poussières ou de problème de pixels. Le service après-vente peut s’occuper d’un tel cas, si vous voulez tester ou bien réparer votre appareil. Vous pouvez également solliciter le service d’un réparateur lequel, parfois, coûte cher. En tout cas, si on veut éviter un tel problème, la maintenance du vidéoprojecteur est nécessaire.

Vidéoprojecteurs et jeux vidéo

Les amateurs de jeux-vidéo ont tous rêvé un jour ou l’autre de vivre leurs expériences ludiques sur écran géant.

Outre le réalisme, c’est le sentiment d’immersion qui guide de nombreux joueurs vers la technologie vidéoprojecteurs ( Voir : l’achat de votre vidéoprojecteur : astuces pour ne pas se tromper)

Cependant pour réussir cette première expérience, il est bon d’avoir quelques notions de base sur les vidéoprojecteurs. Certaines caractéristiques de ces appareils sont particulièrement importantes à considérer lors de l’achat.

Le choix de la lampe
Il faut choisir des marques dont la durée de vie de la lampe est importante. En effet les lampes des vidéoprojecteurs sont assez chères. Il arrive qu’elles atteignent le quart ou le tiers du prix du vidéoprojecteur. A ce problème s’ajoute le fait que les jeux-vidéo sollicitent la lampe pour de très longues durées. Tous les amateurs vous le diront : le temps ne s’écoule pas de la même façon lorsqu’on est pris dans l’engrenage de son ou ses jeux favori(s).
Lire la suite

Trucs et astuces : calibration d’un videoprojecteur

 

-Certains constructeurs ou revendeurs essaient de régler leur produits en usine,mais cela demande plusieurs heures de travail,la plupart se passe de calibration pour des questions de cout et de rentabilité. ( A consulter sur lampevideoprojecteur.fr : comment calibrer son vidéoprojecteur ?)

-En plus il y a les problèmes d »environnement de la pièce d’installation du matériel,de l’écran qui est utilisé,de la réflexion de lumière des murs et plafonds, ainsi qu’aux sources associées. C’est sans doute pour cela que ce n’est pas fait en usine,de plus aucun guide ou manuel ne fait allusion à la calibration!

-Bien que les fabricants proposent des réglages prédéfinis « vidéo » film »jeux »etc..,ils sont bien souvent approximatifs et caricaturaux. Les plus gros défauts étant d’avoir une image délavée,noir bouché,blanc brulé,etc…
Lire la suite